CIBLE PROFESSIONNELLE

PALMARES ARCHITECTURE ALUMINIUM 2014
PRIX HABITER LOGEMENT INDIVIDUEL


Maison individuelle NB, Montferrier-sur-Lez (34)

Agence d’architecture Elodie Nourrigat et Jacques Brion Architectes (34)
Maître d’ouvrage  Privé
Aluminier Agréé Technal   Estivales (13)
Surface et produit Technal 75 m² de fenêtres et baies coulissantes Soleal
Livraison du bâtiment Mai 2013
Durée du chantier    18 mois

UNE BULLE SUSPENDUE DANS LE PAYSAGE

Cette villa de 170 m² est construite dans une pinède,sur les vestiges d’un volcan éteint, à la forte déclivité.
Son emplacement singulier s’est traduit par un travail spécifique et technique en amont, lui permettant d’embrasser le paysage qui donne sur l’horizon et la mer. Deux axes ont marqué les choix de prise de site
d’Elodie Nourrigat et Jacques Brion Architectes :

– l’accompagnement de la pente, en travaillant sur la mise en place de niveaux réguliers. Un cheminement est créé grâce à des plaques d’acier corten, telles des estanques, et conduit jusqu’à l’entrée de la maison,
– Les séquences pour parti pris architectural
. Plutôt que de dévoiler l’intégralité du paysage environnant, la villa se lit comme un scénario où chaque programme invite à une nouvelle découverte.

Cette maison, à l’écriture épurée, est un petit urbanisme où chaque volume est une fonction et chaque terrasse une place. Trois corps bâtis ondulent dans la pente et s’étirent en surplomb, comme élancés dans le paysage :

  • l’un en porte-à-faux en rapport direct avec les arbres et accueillant une cuisine et un salon,

  • l’entre-deux «planté» dans la terre qui abrite la chambre, un bureau et une bibliothèque,

  • le dernier en osmose avec le paysage et composé d’un dressing, d’une salle de bain et d’une chambre.

Orientés Sud et reliés par une entité simple et rectiligne, ils s’ouvrent sur une terrasse grâce à 9 m² d’ouvrants à la française et 7 m² de baies coulissantes Soleal. Ces menuiseries, conjuguant finesse des profilés et couleur claire en aluminium anodisé, procurent une sensation de transparence. La maison est emplie de lumière et se fond dans l’extérieur telle une bulle suspendue dans le paysage.

A fin de profiter de la vue sans créer d’effet de surchauffe, un travail sur la mise en épaisseur des extrémités a été réalisé pour intégrer des terrasses. Elles sont équipées de larges ensembles menuisés, composés d’ouvrants à la française (de 2,50 m à 4,50 m de large et jusqu’à 3 m de hauteur), et protégés par des brise-soleil en bois qui s’ouvrent totalement à l’aide d’un système de rotation sur pivot.