CIBLE PROFESSIONNELLE

PALMARES ARCHITECTURE ALUMINIUM 2014
PRIX HABITER LOGEMENTS COLLECTIFS


Logements sociaux Maïmat, Muret (31)

Agence d’architecture Puig Pujol Architectures (31)
Maître d’ouvrage  Promologis (31)
Aluminier Agréé Technal   Gayrel (81)
Surface et produit Technal 1 000 m² de coulissants Lumeal, de châssis à frappe Soleal et de volets Noteal
Livraison du bâtiment Mars 2014
Durée du chantier    36 mois

UN VILLAGE DANS UNE VILLE

Attachée à redynamiser le quartier, la Ville de Muret a initié un projet de renouvellement urbain, en étroite collaboration avec le maître d’ouvrage Promologis et le maître d’œuvre Puig Pujol Architectures. Cette ambition a inspiré l’architecte Jean-Manuel Puig qui a pensé et conçu un programme à dimension humaine. Faciliter le lien social en proposant des espaces communs, créer de l’animation avec des commerces de proximité et des services, repenser un axe de passage quotidien en parc traversant et ouvert sur la ville…, sont autant de défis qu’il a souhaité relever.

Les 7 volumes consistent en des plots compacts et denses (R+6 à R+8). Leur rigueur constructive, lisible à travers les parois en béton préfabriqué, est rythmée de loggias privatives en bois (9 m²), réparties en quinconce. Cette animation aléatoire souligne l’écriture architecturale des bâtiments. Conjuguées aux 142 coulissants Lumeal deux vantaux et toute hauteur (L. 2,70 x H. 2,50 m), ces «boîtes suspendues» favorisent la création d’un dialogue entre intérieur et extérieur. Construits dans un esprit d’habitat traversant et lumineux, les appartements possèdent de multiples châssis à frappe Soleal 1 vantail (L. 1,20 x H. 1,30 m). Ils améliorent le cadre de vie des résidents grâce à la finesse de leurs profilés et à leur facteur solaire Sw = 0,60.

Le système de répétitivité des menuiseries contribue à la rationalisation des coûts. Inscrite dans une logique économique, cette volonté de standardisation à laquelle Technal a répondu, a permis d’équiper les logements avec des solutions de haute technicité. Les ouvertures répondent également à la RT 2012 et aux Bâtiments Basse Consommation grâce à leurs performances thermiques élevées (Uw Lumeal = 1,6 W/m².K ; Uw Soleal = 1,8 W/m².K). L’accessibilité est privilégiée avec un seuil PMR intégré aux coulissants.

Débuté en 2011, le chantier Maïmat a fait l’objet d’une «opération tiroir», consistant en une démolition/reconstruction avec le relogement des habitants pris en charge par Promologis. Dans une démarche environnementale et économique, des matériaux issus du site ont été valorisés et réutilisés : béton concassé recyclé pour les sols piétons, garde-corps métalliques du centre commercial clôturant les îlots végétalisés… Sélectionnés et mis en œuvre pour leur aspect brut et leur facilité d’entretien, le béton et le bois habillent les sept nouveaux bâtiments. Les espaces extérieurs ont été imaginés afin d’offrir aux habitants un «village dans la ville» ! Le nouveau quartier est fédéré autour d’un parc paysagé public, réalisé de concert avec la paysagiste Emma Blanc.

MENTION HABITER LOGEMENT COLLECTIFS

Logements sociaux, Grande-Synthe (59)

Agence d’architecture Philippe Dubus Architecte (75)
Maître d’ouvrage  Immobilière Nord Artois – 3F et Ville de Grande-Synthe
Aluminier Agréé Technal   France Verre (59)
Surface et produit Technal 820 m² de châssis fixes et ouvrants Soleal
380 m² de volets coulissants sur-mesure
Livraison du bâtiment >Novembre 2013
Durée du chantier    16 mois

DES LOGEMENTS COLLECTIFS BBC EN SYMBIOSE AVEC LE PAYSAGE

Ce projet de 57 logements sociaux s’inscrit dans l’opération de renouvellement urbain du quartier du Courghain, dans la banlieue Ouest de Dunkerque (59). Son organisation et sa conception concrétisent les ambitions urbaines, architecturales et environnementales d’Immobilière Nord Artois – 3F et de la Ville de Grande-Synthe. Situé à l’articulation de la place commerciale et du «Watergang» (petit canal à la hollandaise), il révèle le paysage et la présence de l’eau sous différentes formes (canaux, berges, bassins…).

L’expression architecturale et le choix de matériaux nobles offrent un statut de qualité à ces logements sociaux. Étirés, les 3 bâtiments épousent les limites de la parcelle et cadrent une «prairie intérieure» : un R+4 de 27 logements le long du canal, un plot R+4 de 12 appartements sur la place et un îlot R+3 de 18 logements refermant le jardin au nord. Leurs façades sont composées de panneaux d’aluminium anodisé et leurs pignons protégés par un bardage en latte de mélèze de teinte gris argenté.  Ces matières, mariées harmonieusement aux châssis Soleal et aux volets coulissants sur-mesure, ont permis d’obtenir la labellisation BBC.

Ces systèmes d’occultations sont intégrés dans l’épaisseur de l’enveloppe. Ils assurent la régulation des apports de chaleur et de luminosité selon les saisons. Ils animent également la façade qui se transforme selon les besoins et permet de réaliser des économies d’énergie.

Chaque habitation traversante est constituée d’un séjour orienté vers le cœur d’îlot et le canal. Elle se prolonge sur le paysage par un «balcon héroïque» greffé sur la façade. Conjugué aux menuiseries toute hauteur Soleal en aluminium anodisé (châssis fixe L. 2 x H. 2,40 m et ouvrant L. 1 x H. 2,40 m), il crée un dialogue permanent entre intérieur et extérieur et baigne de lumière naturelle les appartements.